FORUM COURT METRAGE DE L'ASSOCIATION REAL ET CHEF'OP

Forum sur les courts metrages, le cinema, les aides


    LE PRODUCTEUR DELEGUE

    Partagez

    LE PRODUCTEUR DELEGUE

    Message par Humain le Mer 24 Jan - 16:40

    LA VOIE PROFESSIONNELLE : LA PRODUCTION

    Chaque entreprise de production produit plusieurs projets de film par an. Le chargé de production est donc un producteur à qui elle délègue la gestion du financement d'un seul projet de film. (le votre par exemple !  tongue  )

    Parfois il exerce d'abord la fonction de chargé de production, qui recherche les financements pour le film. (Parfois ce sont deux personnes différentes, le chargé de prod, qui réunit le budget, demande les aides, et supervise; le producteur délégué, qui gère les dépenses ensuite)

    Il existe également dans le contexte associatif si l'équipe décide de fonctionner ainsi...

    Le producteur délégué a pour mission de gérer toutes les dépenses qui sont faites pour la prépa et le tournage. Il détermine (seul ou avec le réalisateur) le budget nécessaire à chaque domaine, et collabore avec les chefs d'équipe.

    Il peut fréquemment demander aux chefs d'équipe de faire des économies, en faisant de la récup ou en utilisant des matériaux moins cher. Même s'il est souvent la bête noire des techniciens, il est là pour protéger le bon déroulement du tournage et permettre au réalisateur de mettre en image ce qu'il a imaginé, en faisant le moins de concessions possibles : si on ne fait pas de concessions sur le contenu, alors il faut parfois en faire sur la méthode et le matériel, puisque le budget n'est pas illimité ! (Surtout sur un court !)

    Il saura par exemple basculer un excédent économisé du budget déco, et l'allouer au budget costumes qui aura été sous-estimé...)

    Il négociera tous les tarifs et prestations (location matériel etc...) afin de bénéficier de réductions...

    A vous de voir si vous le laissez faire ou si vous vous en mêlez un peu...Toutefois dans le contexte pro, il est là pour ça, c'est son métier alors, tout ça ce n'est pas votre problème...!!

    CONTEXTE PERSONNEL OU ASSOCIATIF

    Quand un réalisateur débute, il a souvent plusieurs casquettes !  jocolor

    Si c'est lui qui fait ses recherches de financements, il est alors producteur (ou coproducteur avec une association) de son film. C'est lui (et/ou l'association) qui est responsable au regard de la loi, des finances et des dépenses pour son projet.

    Et comme il faut ce qu'il faut : s'investir soi-même dans son projet, avant de demander l'aide des techniciens, souvent bénévoles dans ce contexte : c'est souvent le réalisateur qui négocie des tarifs, demande du prêt de matériel (écoles, bts...) et supervise les premières dépenses, en tout cas celles de la prépa.

    Like a Star @ heaven Le producteur délégué Like a Star @ heaven

    Dans ce cas, il intervient au moment du tournage. Car le réalisateur doit pouvoir se concentrer sur sa créativité et ses acteurs, et ne pourra facilement crouler aussi sous les soucis financiers !

    Avec le réalisateur, ils détermineront au préalable le sous-budget alloué à chaque domaine (alimentation, location, déco etc...) après en avoir soigneusement parlé aux chefs d'équipes (qui connaissent leurs besoins, et les coûts des matériaux !) ou après avoir cherché et trouvé des devis pour bien savoir de combien ils ont besoin !
    Un bon tableau dans un logiciel type tableur est fort utile !

    Le Producteur délégué veille à faire des économies, ne dépasser aucun buget, tout en respectant les prévisions et les besoins.

    Sur le tournage, il devra réclamer que toutes les factures lui soient remises au fur et à mesure, au jour le jour, pour que ses comptes soient le plus clairs possible; il remboursera les dépenses avancées par les techniciens (à éviter...!), il donnera du liquide (soigneusement noté dans un tableau !) ou fera des chèques pour les dépenses. Il devra trier les factures par jour ou par catégorie.

    Il renégociera parfois les tarifs par téléphone ou en personne avant un nouvel achat !

    Il mettra les comptes à jour tous les soirs, pour être sûr que tout va bien !

    Il estimera l'importance des demandes et besoins : et pourra refuser une dépense jugée "futile" pour le bien du budget, en accord avec le réalisateur.

    Il prévoira (avec le réalisateur) un budget pour la postprod à "ne pas toucher" !

    Bref, si c'est un ami, il faut avoir une grande confiance en lui (!!) qu'il ait une bonne mémoire, un bon feeling avec les chiffres, une bonne calculatrice (!!) le sens des responsabilités, et qu'il soit débrouillard voire bon négociateur !!!

    Le porteur de projet ou l'association sont susceptibles d'être un jour contrôlés, il leur faudra garder plus de 3 ans tous les justificatifs des dépenses.


    Voilà en gros, si j'en oublie, il faut ajouter ce qui manque !!

    flower

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:59