FORUM COURT METRAGE DE L'ASSOCIATION REAL ET CHEF'OP

Forum sur les courts metrages, le cinema, les aides


    6-SCENARIO ET REGLES ECRITURE ET PRESENTATION / IMPORTANT

    Partagez

    6-SCENARIO ET REGLES ECRITURE ET PRESENTATION / IMPORTANT

    Message par Humain le Mar 9 Jan - 11:13

    Un scénario, c'est finalement, votre histoire (un enchaînement d'évènements" racontée du début à la fin, sans fioritures; et découpée en séquences. (Comme au théâtre)

    LE FOND

    - Le scénario ne comporte pas de détails techniques
    (gros plan, plan sequence...) qu'on détaillera seulement plus tard dans le Découpage Technique.

    (Sauf peut-être pour le son, lorsqu'un son joue un rôle important dans une scène, mais seulement s'il est significatif)

    - Le scénario est découpé séquence par séquence.
    Une séquence correspond à une unité de lieu. Quand on change de lieu, on change de séquence. (Attention, on peut décider de faire une séquence entière "maison" ou découper les changements de pièces (ou de rue, en extérieur), avec séquence salon, séquence chambre; et c'est conseillé (pour aider la prépa de tournage, changement de pièce = changement de décor, de lumière...)

    - On écrit un scénario au présent

    (Le scénario doit être visuel, on raconte ce qui "sera visible" avec des termes descriptifs. C'est ici et maintenant que ça se passe !

    ex: On voit un homme âgé qui marche. Il a l'air pressé. Martin marche d'un pas rapide. (Pouf, il marche vite, donc on se doute bien qu'il est pressé, on décrit directement.

    Quand à son âge, soit vous l'aurez évoqué dans la note d'intention, soit vous ferez des fiches personnages ailleurs, soit on le comprendra plus tard dans ses actes et dans les dialogues.)

    - Eviter "soudain" (si un évènement est soudain, faites-le sentir dans l'écriture. Il surprendra ! Mais évitez le terme soudain. Exemple: Martin fume tranquillement sa cigarrette. il lève les yeux. Un piano à queue lui fonce dessus et l'écrase), éviter "on voit" "on devine" "on comprend" "il ressemble" "il a l'air" (dites-le directement en action)

    - Eviter les didascalies sauf si elles sont nécessaires pour la compréhension.

    (Préférez: "il fronce les sourcils" à "il a l'air en colère" Les termes les plus utilisés dans les dialogues sont généralement "une pause", "silence" "il hésite"

    -Les dialogues doivent être forts
    et faire comprendre par eux-même l'état d'esprit des personnages. Parfois il est nécessaire d'ajouter des commentaires, mais il faut l'éviter le plus possible.

    - Les descriptions de lieux doivent être brèves
    et ne préciser que les éléments qui "jouent" (une porte qu'on fracasse, un bureau qu'on fouille; mais pas la bibliothèque peinte avec des petites fleurs violettes du fond !!!) C'est dans la Note d'Intention qu'on évoque les détails techniques et le traitement décors/image envisagé...

    Le mieux c'est de donner un adjectif sur l'atmosphère tout de suite.
    (Il entre dans une chambre Louis 16. Il entre dans un café high tech très sombre. Pas trop de détails, sauf si il y a une action sur un objet...)

    - Les personnages : il faut surtout décrire leurs actions (ce qu'ils font, ce qu'on voit) et peu les détails de l'habillement (sauf, une fois de plus, si un costume joue un rôle, comme un déguisement par exemple...Une moustache que plus tard le personnage enlève, il faut l'évoquer avant !)

    Pour les personnages importants, on décrira leurs actions directement :
    Martin Durand marche rapidement dans une ruelle, un petit sachet à la main.

    Pour les autres on pourra écrire : Un homme en kilt rouge lui barre la passage.

    On retrouvera cette notation dans les dialogues :

    MARTIN DURAND
    Eh !

    HOMME EN KILT ROUGE
    Vos papiers s'il vous plait !

    Sachant qu'on aura pu préciser dans la note d'intention, que Martin Durand est grand et gros; que tous les hommes en kilts rouges représentent une milice spécifique etc...Wink

    Je rappelle que les règles, on en fait ce qu'on veut, de grands scénaristes écrivent "à leur façon" et ça marche ! A chacun d'être à l'aise avec les règles, avant de les briser, pour de bonnes raisons !

    LA FORME

    Pour ceux que la mise en page du scénario intéresse, on m'a donné ce lien :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Il existe nombre de logiciels qui facilitent la mise en forme, mais celui là est gratuit !

    -On écrit donc au présent

    - chaque séquence donne des indications de lieu, de temps, de lumière, avant la description et les dialogues.

    SEQUENCE 3 : EXTERIEUR JOUR, SALON DE MARTIN
    mais c'est tout !! (Ca sert à votre équipe)

    Il est recommandé de les mettre en gras, ou majuscules pour bien les détacher.

    - on met en valeur les dialogues (les centrer, écrire les prénoms en majuscule et/ou en gras...)

    - les sons, les voix off : les démarquer (italique, souligné...)
    mais uniquement quand c'est essentiel à la compréhension, sinon
    c'est à votre ingé son que vous direz sur cette scène je veux telle musique ou ambiance... (sinon ça fait trop d'indications qui polluent le scénar et les lecteurs ont la flemme semble-t-il...!!) Par exemple : si un tic tac d'horloge est omniprésent quand on voit le personnage principal, mentionnez-le ! (C'est un parti pris du film !) Si ce sont des sons d'ambiance sans importance, ne les notez pas ! Faites des fiches à vos techniciens !

    - Les transitions: ce sont les seules indications technique (outre le titre de la séquence) autorisées. (FONDU AU NOIR - FONDU ENCHAINE - RALENTI ET FIN DU RALENTI) Il faut aussi les démarquer (en gras ou majuscule)

    par exemple pour un ralenti :

    RALENTI

    Martin et Marie dansent la valse en se regardant dans les yeux. Tout le monde les regarde.

    FIN DU RALENTI

    Mais il est très important de soigner les transitions. Il faut pouvoir les deviner à la lecture ! (Par exemple : terminer une séquence par "Marc referme le tiroir (on devine un gros plan) et commencer la séquence suivante par "Marie ouvre un tiroir) : on devine que le tiroir fera la transition entre deux séquences distinctes et deux personnages distinct...On peut trouver nombre de transitions originales, voire, en faire un parti pris du film...Tant que c'est pour une bonne raison Wink)

    Enfin, les auteurs-réalisateurs qui ont une vision du montage en tête peuvent aller à la ligne ou sauter une ligne quand ils imaginent un changement de plan. Mais si vous êtes uniquement scénariste, en aucun cas vous ne devez vous substituer au réalisateur à venir, donc, pas de ralenti, pas de notion de plan dans ce cas !

    - Il faut aérer le scénario pour qu'il se lise vite et bien.
    Si vous avez déjà des idées du découpage, vous pouvez "sauter une ligne" chaque fois que vous pensez changer de plan.

    Ex:

    Martin marche dans une ruelle sombre. Il s'arrête
    et sort une cigarette. (suggère un plan moyen ou large)

    Il allume sa cigarette et hausse les sourcils. (suggère un gros plan sur son visage puisque on peut voir ses sourcils ! Le saut de ligne suggère le rapprochement de caméra et le changement de plan)[/color]

    Pour ceux qui découvrent totalement, je reparlerai du découpage technique dans un autre post...

    Et dans la même rubrique, je reparlerai de l'architecture du scénario (quelques pistes importantes pour la cohérence du scénario)

    Voilà, ces remarques ne sont pas exhaustives...Vous pouvez poser vos questions ou ajouter vos commentaires !

    flower Votre ptite admin, Altaïr


    Dernière édition par Humain le Ven 2 Nov - 10:43, édité 10 fois

    Re: 6-SCENARIO ET REGLES ECRITURE ET PRESENTATION / IMPORTANT

    Message par Humain le Dim 7 Nov - 10:20

    En fait si c'est quand même assez exhaustif Wink


    ***********************************************
    " La loi la plus importante de la vie et de l'art est celle de l'équilibre." Piet Mondrian.

    Re: 6-SCENARIO ET REGLES ECRITURE ET PRESENTATION / IMPORTANT

    Message par Humain le Jeu 16 Fév - 17:12

    "scenariopole n'est pas fermé, il a changé d'adresse et il a muté en un livre en ligne qu'on peut trouver à l'adresse" :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Merci à :

    Philippe Perret

    J'avais pu lire tous ses conseils et c'est un travail extrêmement intelligent !!!!!!!!


    ***********************************************
    " La loi la plus importante de la vie et de l'art est celle de l'équilibre." Piet Mondrian.

    Contenu sponsorisé

    Re: 6-SCENARIO ET REGLES ECRITURE ET PRESENTATION / IMPORTANT

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:57